Acts 29 Francophone Europe Conference

Du 12 au 14 Juin 2017 à Evian se tiendra la conférence francophone d’Acts 29.

Son thème: “Comment laisser l’évangile de Jésus-Christ modeler tout ce que l’on fait dans l’implantation d’églises en Europe francophone“. Pour résumer, comment vivre concrètement la centralité de l’évangile dans l’implantation d’églises en Europe francophone aujourd’hui.

Cette conférence s’adresse aux implanteurs, équipes d’implantation et tous ceux qui s’intéressent à l’implantation d’églises en Europe francophone.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la conférence.

Actes 29 existe pour soutenir l’implantation d’églises dans les différentes associations et unions d’églises en Europe Francophone en aidant les églises à évaluer, à former, à coacher et à soutenir leurs implanteurs et équipes d’implantation.

Vous pourrez trouver de plus amples information sur le site d’Acts 29

Equipes Vitalité: le Week-end!

Les 11 & 12 juin se déroulera à la Costette le premier week-end des équipes participantes au Parcours Vitalité.

Au programme: Témoignages, temps spirituels, partage, explications…

De quoi reprendre des force et être encouragé pour la poursuite du parcours dans votre Église!

N’hésitez pas à télécharger l’affiche pour vous inscrire et faire de la publicité dans votre Église.

Vitalité – Affiche du week-end

My first time in the USA !

5442_10207471528897942_6318099489984912520_nDu 25 au 28 janvier, j’ai eu le privilège d’être invité par nos partenaires américains de l’Evangelical Covenant Church à leur grande rencontre annuelle « Midwinter », à Chicago. Cette rencontre rassemblait un millier de pasteurs et serviteurs de Dieu. Mais c’était un redoutable privilège puisqu’il était assorti d’une invitation à apporter deux contributions en anglais : une présentation de 7 minutes sur le thème : « l’Église n’est pas morte : Vitalité dans le contexte français » et un atelier de 2 heures 30 sur le thème : « Un ministère florissant dans un monde post-chrétien. » J’ai donc essayé de m’en acquitter le mieux possible, with my french accent ! (Les vidéos des sessions plénières, y compris mon intervention de 7 minutes, sont sur www.covchurch/midwinter) conferenceroom

 

Je ne vous ferai pas un compte-rendu détaillé de tout ce que j’ai vu et vécu dans ces journées très riches. Je me contenterai de quelques-unes de mes impressions les plus fortes. D’abord, l’accueil chaleureux de tout le monde. Nos amis américains n’ont pas leur pareil pour vous accueillir et vous encourager et il ne m’a pas fallu longtemps pour me sentir en famille. D’autant que j’ai bénéficié de l’aide et de l’accompagnement bienveillant de John Kerl, responsable des missionnaires Covenant en Europe. Je lui en suis reconnaissant. Ensuite bien-sûr, il y avait la qualité de l’organisation, le timing respecté à la lettre, la dimension professionnelle de l’ensemble, la qualité des intervenants…

milleniumpark Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est la volonté sans cesse affirmée d’incarner l’évangile dans le quotidien, de s’impliquer dans un travail de compassion et de justice sociale, d’accueillir tout le monde dans l’Église, et de proposer un accompagnement à tous ceux qui le demandent, quelle que soit l’arrière-plan, l’appartenance ethnique ou l’orientation sexuelle. Bref, vivre un évangile qui ne choisit pas entre l’appel à la conversion et la compassion. Par exemple, le concert d’inauguration du lundi soir, par The Brilliance, était non seulement d’une grande qualité artistique et remarquablement créatif, mais abordait aussi des thèmes forts avec des paroles engageantes. On était loin d’un simple concert de louange puisque les chants évoquaient le racisme, appelaient à pardonner, à être artisans de paix, faisaient référence à un voyage en Israël et Palestine, parlait des musulmans, des catholiques. Bref, un concert qui invitait à la prière, à l’engagement et la consécration. Autre exemple, le mercredi matin avec l’intervention du responsable de Lead them home qui travaille parmi les communautés LGBT (lesbiennes, gay, bi- et transsexuels), mettant en lumière le drame des suicides d’adolescents homosexuels et insistant sur la nécessité, pour l’Église, d’être présente et d’offrir un véritable accueil et un soin pastoral pour tous. Echos étonnant à notre contexte protestant français et une interpellation vraiment remuante.1660869_10207493315882603_1906281052707932177_n

Une autre réalité impressionnante était la volonté clairement affirmée, et mise en œuvre, de vivre la diversité. Aujourd’hui, la Covenant Church favorise l’implantation d’Eglises multiculturelles et s’implique dans un travail de réconciliation. Elle fête cette année le 40e anniversaire de la consécration des femmes pasteurs et la diversité hommes-femmes est aussi favorisée : la moitié des orateurs de la rencontre étaient des femmes, des postes clés dans la structure de l’Église sont confiés à des femmes… Quand on pense que chez nous il n’y a qu’une femme sur 10 membres de la CS… on a encore du chemin à faire !

northparkJe suis rentré de mon séjour aux USA encouragé et stimulé. Bien-sûr, le contexte est différent, la culture américaine n’est pas la nôtre. Nous avons nos défis à relever. Mais nous appartenons bien à une même famille spirituelle et nous avons tout à gagner à développer encore notre partenariat avec la Covenant Church, d’autant que les différents responsables de cette Église m’ont redit leur volonté de poursuivre et approfondir nos partenariats. En élargissant notre horizon au-delà de nos frontières, et pas seulement en Amérique, nous nous enrichissons et nous nous sentons ensemble ouvriers pour le Royaume de Dieu.

Vincent Miéville, président de la commission synodale de l’UEEL

chicagoriver northparktheologycenter

Exposition “Son of man”

Dans le cadre du festival international de la bande dessinée d’Angoulême et du festival chrétien de la bande dessinée 2106 d’Angoulême , l’équipe de la BD Protestante qui réunit des membres de l’EEL et de l’Église protestante Unie d’Angoulême , organise une exposition autour de Peter Madsen au temple protestant, 27 rue de Belat.
Déjà honoré du prix de la BD chrétienne, il y a quelques années pour son album Jésus de Nazareth, l’exposition “Son Of Man” nous replonge dans l’univers de Peter Madsen.
Ce n’est pas sans difficultés que cette exposition s’est montée,  mais nous avons toujours pu voir la main puissante de notre Seigneur aplanir les obstacles et permettre au final d’avoir un bien bel outil d’évangélisation lors d’une manifestation drainant sur la ville près de 200 000 visiteurs sur 4 jours..
Cette nouvelle exposition composée majoritairement d’œuvres originales, invite le spectateur à s’interroger sur la personne de Jésus, Fils de Dieu mais également fils de l’homme.
En opposition à une imagerie classique le Jésus de Nazareth de Madsen n’est pas idéalisé. Les sentiments comme la joie, la peur, la colère sont fortement exprimés et forcent ainsi le spectateur à réagir.
Le dessin, au graphisme puissant, colle parfaitement à l’histoire.
Les représentations de Jésus sont constamment nouvelles dans leurs expressions et donnent une densité humaine au personnage.
Les nombreuses esquisses présentées dans l’exposition nous permettent de décrypter le processus de création de l’auteur, du premier trait de crayon jusqu’à la page finale.
Cette exposition est également le fruit d’un partenariat étroit mené avec l’alliance biblique française via leur maison d’édition Scriptura, et particulièrement avec Jonathan Boulet secrétaire
général, qui a permis la réédition de la BD.
Vous êtes ainsi attendus au vernissage de l’exposition qui aura lieu le jeudi 28 janvier à 18h, au temple protestant, 27 rue de Belat à Angoulême En présence de l’auteur et de la maison d’édition vous pourrez découvrir et échanger sur cet album, qui malgré les années reste plus que jamais d’actualité.

Contact: bdprot.angouleme@gmail.com / Thomas Chamard au 0630332649

M4 vous connaissez ? Écho d’un voyage en Suisse

Début novembre, 5 pasteurs de notre Union se sont rendus en Suisse, dans la région de Lausanne, pour découvrir et évaluer la pertinence pour nos Églises du processus d’implantation M4.
M4 c’est quoi ? C’est un outil développé dans le cadre d’implantations d’églises en Norvège depuis plus de 20 ans. Pluri-confessionnel, c’est un processus éprouvé : 250 églises ont été implantées en Norvège entre 1995 et 2005… et ça continue !
IMG_7423M4 travaille dans le respect des diverses dénominations quant à leurs spécificités et se concentre sur l’essentiel, commun à toutes les dénominations professantes, ce qui en fait un facteur d’unité. M4 ne prône pas un modèle d’église particulier, mais nourrit à la fois les équipes qui rêvent d’une église de maison, d’une église traditionnelle, d’une église de motards ou d’une méga-église !
Une des caractéristiques marquantes, particulièrement visible lors de ces trois jours, c’est la dimension collaborative et européenne de M4 : les formateurs venaient de Lettonie et de République tchèque pour mettre leur expérience au service des Églises de Suisse romande. Ainsi, depuis quelques années, plusieurs pays européens ont introduit M4 chez eux : la Suède, l’Estonie, la Lettonie et la République tchèque. L’Espagne, l’Allemagne, la Roumanie la Suisse romande sont dans la phase de démarrage. Pourquoi pas nous ?
Nous sommes ressortis de ces trois jours très encouragés : l’implantation d’Église est exigeante, effrayante peut être, mais c’est en ce moment un mouvement de fond, une dynamique dans laquelle chacun est appelé à s’investir… et s’entraider !

IMG_7430Bref, un séjour stimulant, sous un beau soleil, avec des repas fréquents et typiques… mais pour quoi ? Un beau souvenir ? Une petite excursion histoire de dire que les choses avancent un peu dans notre Union suite au synode d’Orléans ? J’ose croire que non.
J’ose croire que ce voyage marquera le (re)démarrage d’une dynamique concrète, réfléchie et enthousiaste dans la lignée du texte d’orientation voté par le synode en 2013. Pour ce faire, des participants à ce voyage se réuniront dès décembre 2015 pour proposer des pistes de réflexion et des propositions à la CS.
IMG_7427J’ose croire que notre Union, chacune de ses Églises, chaque membres de nos communautés saura changer son paradigme et fera réellement de l’évangélisation, de l’implantation de nouvelles communautés et de la croissance de son Église ou de son Poste sa priorité pour les dix prochaines années (oups… on me souffle qu’il n’en reste plus que 7 et demi). Et c’est pourquoi, en lien étroit avec la CS, la commission d’évangélisation et vous tous, une Commission Implantation devrait voir le jour prochainement pour nous stimuler.

Message suite aux attentats du 13 novembre

La folie meurtrière et fanatique a encore frappé dans notre pays. Nous sommes sous le choc, abasourdis par le carnage et l’horreur. Cette fois, les terroristes ont frappé au hasard, pour tuer le plus grand nombre. Des hommes et des femmes sont morts cette nuit alors qu’ils étaient au spectacle ou au restaurant… Nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et leurs proches.

Prier, c’est se tenir auprès de ceux qui souffrent et présenter à Dieu nos interrogations, nos peurs, notre indignation, mais dans la foi et la confiance, malgré tout. Alors prions !

Prions pour les familles endeuillées et choquées.

Prions pour le personnel soignant qui est aujourd’hui auprès des blessés, dont plusieurs dans un état grave.

Prions les policiers, gendarmes et militaires qui sont en charge de notre protection.

Prions pour les responsables politiques de notre pays et de notre monde, dans les décisions importantes qu’ils ont à prendre en ce temps de crise.

Prions pour notre pays, pour que la solidarité et la fraternité répondent à la haine.

Au cœur même des ténèbres, nous voulons regarder à la lumière du Christ. Car celui qui a partagé nos souffrances jusqu’à la mort est aussi ressuscité, c’est pourquoi nous pouvons rester debout et ne pas céder à la peur. Sachons être au quotidien des témoins vivants de cette espérance !

Vincent Miéville

Président de la commission synodale de l’UEEL

“Vivre en chrétien aujourd’hui, repères éthiques pour tous”

Le 3 juillet sortira l’ouvrage Vivre en chrétien aujourd’hui, repères éthiques pour tous” (Maison de la Bible). Dans la lignée de l’excellent “Pour une foi réfléchie” (Avril 2014), ouvrage auquel plusieurs pasteurs de notre Union avaient contribué, cette nouvelle “somme” est sous la direction (entre autres) de Luc Olekhnovitch, pasteur de l’EEL de Viry-Châtillon et Danielle Drucker, pasteur de l’EEL de St Genis Laval, s’est chargée de la partie sur l’éthique de l’animal.
N’hésitez pas à vous procurer cet outil qui saura être utile à tous!

En voici la présentation:

Un monde qui change. Des défis toujours nouveaux qui surgissent. Un écart de 2000 ans entre les enseignements de Jésus-Christ et l’époque contemporaine. Pas facile, pour le chrétien du 21e siècle, de savoir comment agir et réagir! Vivre en chrétien aujourd’hui cherche à offrir les outils qui permettront aux croyants de vivre leurs convictions au quotidien: les bases sur lesquelles réfléchir, les questions à se poser, les principes à mettre en oeuvre.
Contenu des 9 sections: les bases; les autres; le corps; vie et mort; famille et sexualité; l’argent; travail et loisirs; société et Etat; la nature.

Avec illustrations. – 800 pages

Points forts
+ plusieurs auteurs francophones de diverses dénominations
+ sérieux et profond mais accessible
+ présentation attractive, avec caricatures

Quelques thèmes abordés

le comportement chrétien
les modifications du corps
l’amour du prochain
le suicide assisté
l’assistance à la procréation
diverses formes de sexualité
le système économique
l’approche du travail
le rapport avec l’Etat
le rapport avec l’environnement
le rapport avec les animaux

Échos de la conférence IFFEC en Norvège

joininghands07bDu 15 au 18 juin 2015 a eu lieu à Kristiansand, au sud de la Norvège, la troisième conférence Joining Hands for Mission, organisée par l’IFFEC (la fédération internationale des Églises évangéliques libres) et centrée sur la question de l’implantation d’Églises en Europe. Elle a regroupé plus d’une centaine de participants, responsables d’Unions d’Églises et « implanteurs », issus de 22 pays différents. Les différents orateurs, passionnés, étaient stimulants. Il était frappant de noter la forte volonté de développer, en Europe, un mouvement d’implantation d’Églises. Et il ne s’agit pas simplement de mesurer le nombre d’Églises implantées par telle ou telle Église ou union d’Églises, mais d’avoir la perspective d’implanter de nouvelles Églises capables à leur tour d’implanter de nouvelles Églises. C’est cela qu’il faut entendre par mouvement ! L’objectif n’est pas d’arriver à un statut d’Église majeure, stable et autonome, mais de devenir une Église « mère », qui donne naissance à d’autres Églises appelées elles-mêmes à devenir « mères ». Stimulant.joininghands09b

Une autre grande richesse de cette conférence, peut-être plus encore que les enseignements, était les occasions de rencontre avec d’autres Unions d’Églises. Il était frappant de constater les convergences sur la double préoccupation pour l’implantation d’Églises et pour la revitalisation. Plusieurs ont commencé avec une dynamique d’implantation et ont vu l’importance d’entreprendre aussi un travail de revitalisation. En tant qu’UEEL, nous avons fait un peu le chemin inverse… Mais il est encourageant de constater chez les autres que les deux sont importants, ensemble ! Les différents échanges ont permis d’approfondir des relations déjà existantes, par exemple avec la Covenant Church (USA), avec les FEG (Allemagne) mais aussi d’envisager de nouvelles pistes possibles, notamment avec la FREE (Suisse romande) et la FIEIDE (Espagne). Des rencontres sont prévues, des partages de ressources peut-être aussi. A suivre…

joininghands19

En bref, ces quelques jours en Norvège m’ont permis de me rendre compte de la réalité vivante de l’IFFEC. Il existe bel et bien une identité « libriste », au-delà de notre réalité française, caractérisée par une assise théologique sérieuse, et évangélique, une volonté d’ouverture, une ecclésiologie de professants… Ouvrir nos horizons au-delà de nos frontières est toujours source d’enrichissement !

Vincent Miéville