Essentiel et … secondaire

Main sable et vent

Pourquoi parler d’essentiel et de secondaire ? Nous pouvons donner deux raisons principales.
La première tient au fait que nous ne pouvons pas tout connaître, ni tout comprendre dans la Bible. Il faut nécessairement hiérarchiser, c’est à dire reconnaître que toutes les vérités n’ont pas la même importance, ni le même rôle. Reconnaître cela, c’est faire preuve de maturité, et suivre l’exemple de Jésus et des apôtres (cf. Mt 23.23 ; 2 Tm 4.1-5 ; Hé 5.11-14). Ce n’est pas honorer la vérité que de prétendre que toutes nos convictions sont essentielles.

La deuxième raison concerne les relations fraternelles. Distinguer l’essentiel du secondaire, c’est se donner la possibilité de vivre sa foi avec les autres, dans une Église locale d’abord, dans une Union ensuite. C’est le sens et l’utilité de notre déclaration de foi. Si toutes les convictions de chacun étaient érigées en dogmes infaillibles, il n’y aurait pas d’Églises (cf. Lc 9.49-50 ; Rm 14, etc.).

Parler d’essentiel ce n’est pas réduire la vérité, c’est refuser de l’aplatir.