Implantation

Planter

Comme vous le savez certainement, le synode de mai 2017 a entériné la création d’un Pôle Développement avec un ministère dédié, à mi-temps pour commencer.

Grâce à ce pas de foi, Flavien Negrini travaille depuis septembre 2017 à mi-temps pour l’Eglise de Poitiers, et à mi-temps pour développer l’implantation d’Eglises nouvelles au sein de l’Union.

Sa mission est complexe car elle porte à la fois sur l’accompagnement des projets en cours (Tarbes, Châteaudun, Bouffémont, Poitiers, Rouillé) et le lancement de nouveaux projets. Pour que ceux-ci voient le jour, il lui faut rechercher et former des implanteurs, en lien avec la Commission Synodale (CS), puis les accompagner dans leur projet.

En parallèle, Flavien fait aussi la tournée de nos Eglises et des centres de formation théologiques pour rechercher des financements et attirer de nouveaux ministères.

Une toute nouvelle équipe Implantation

Jérémie Chamard, lui-même engagé dans un projet d’implantation avec l’EEL de Bouffémont, représente le Pôle développement à la CS.

David Alègre (EEL Paris-Alésia) fait le lien avec le département Vitalité dans lequel il est également engagé.

Sylvie et Guy Lacassagne (EEL Toulouse) gèrent les aspects financiers et l’accompagnement des candidats.

Sylvain Guiton (EEL Lyon) « préside » l’équipe, avec un investissement particulier dans la communication.

Unie et motivée, l’équipe travaille en lien étroit avec la CS et la Commission des Ministères afin de développer ce beau ministère de l’implantation. L’une des nos priorités est de mettre en place un fonctionnement financier plus souple. Nous travaillons le sol, en priant pour que Dieu fasse germer et croître de beaux fruits !

Zoom sur quelques projets en cours

Beaumont-sur-Oise

Au mois d’octobre, Flavien s’est rendu avec Jérémie Chamard sur le site de Beaumont-sur-Oise afin de rencontrer l’équipe d’implantation et de visiter la ville, où il n’y a pas de communauté protestante et où une « Eglise Libre de Beaumont » pourrait voir le jour.

L’Eglise « mère » de Bouffémont a commencé de constituer un fonds pour l’implantation qui pourrait partiellement permettre d’envisager une location à Beaumont.

En parallèle un groupe de prière va se constituer dans cette ville. Enfin, des contacts ont été pris récemment avec un couple d’étudiants en théologie, pour envisager un éventuel investissement de leur part dans ce projet d’implantation.

Une fois la dynamique lancée, Flavien se rendra disponible pour aider à l’élaboration du projet et à l’accompagnement de sa mise en oeuvre.

Poitiers

L’Eglise libre de Poitiers traverse une période encourageante. Plusieurs ont rencontré Jésus en son sein et sont devenus membres de sa famille. Un bon tiers de son effectif est composé de personnes n’ayant aucun arrière-plan chrétien. Ce privilège comporte un grand défi, celui d’arriver à grandir ensemble en apprenant à nous enrichir les uns par les autres.

Actuellement, notre communauté est fragile, il y a peu de responsables, et beaucoup de besoins. Alors nous avons besoin de vos prières pour que les uns et les autres continuent de grandir dans leur identité en Christ et dans le service que Dieu leur confie, mais aussi que nous continuions à rejoindre ceux qui sont perdus à Poitiers. Que Dieu nous rende capable d’être porteurs pour eux de la bonne nouvelle de Jésus.

Les tournées de Flavien

Depuis septembre, Flavien a pu visiter plusieurs Eglises de l’Union afin d’encourager et de partager la vision de l’implantation en soutenant nos frères et sœurs désirant s’engager dans ce ministère : Lyon, Tarbes, Béziers, Le Mans, le groupe de l’Eure, Châteaudun, Rouillé, Matha.

Flavien a aussi pris des contacts approfondis avec différents lieux de formation, pour travailler à des liens de partenariat possibles : l’Institut Biblique de Genève, la faculté Jean-Calvin à Aix-en-Provence.

En perspective

Une retraite pour les personnes impliquées dans l’implantation au sein de l’Union est prévue à Poitiers pour le mois de novembre 2018. Un temps de ressourcement, de formation et d’encouragement pour tous ceux qui ont à cœur ce ministère.

Février 2018